Banques en Europe

Picture


Puis, en décembre 2014, le Conseil de l’Union européenne a adopté la directive 2014/107/UE. Cela prévoit une coopération entre les banques et le gouvernement sur les questions fiscales («directive de l’UE sur l’assistance mutuelle»). Ainsi, les banques déclarent avoir gagné des intérêts et des dividendes, ainsi que d’autres revenus des déposants. Grâce à elle, les pays échangent mutuellement des informations fiscales avec d’autres pays.

Ces directives peuvent nuire à la vie privée des banques dans certains pays qui y sont soumis. En outre, la directive fiscale de l’UE peut limiter la confidentialité et la vie privée des déposants dans les banques offshore. Pour être clair, cela ne s’applique qu’aux banques situées dans les juridictions visées par ces lois.

Derniers articles

Picture

Pays en vertu de la directive bancaire de l’UE

À ce jour, les pays membres de l’Union européenne sont les suivants : Autriche, Belgique, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et Royaume-Uni. Outre les pays de l’UE, la directive comprend également des accords entre l’UE et Andorre, le Liechtenstein, Monaco, Saint-Marin et la Suisse...

Picture

Banques en Europe

Dans les pays paradis fiscaux, l’examen des comptes est plus faible. D’autre part, la vie privée est plus élevée. Toutefois, dans la juridiction européenne, il existe des accords qui augmentent les exigences en matière de diligence raisonnable pour les banques membres. Ainsi, les titulaires de compte potentiels doivent produire une documentation supplémentaire sur votre client. Ils ont appelé cet accord la directive de l’Union européenne sur l’impôt sur l’épargne 2005...

Scroll to top